Boutique Biologiquement.comVertus thérapeutiques du pissenlit bio : mangeons-le, buvons-le

  Posté par pissenlit       Laisser un commentaire
[Total : 8    Moyenne : 3.3/5]

Nous sommes en pleine saison de cette précieuse plante* ; elle jaillit, surgit, s’épanouit et explose partout : profitons-en ! Tout en elle est bon : de la racine à la fleur…
Si vous n’aimez pas la saveur amère de ses feuilles (saveur si bonne pourtant, et indispensable, pour la détox dont on parle tant : notre foie nous en remercie), essayez d’en intégrer au moins un tout petit peu dans vos diverses recettes pouvant s’en accommoder : pestos, soupes, smoothies, jus et boissons diverses, salades, sauces mixées (feuilles crues prioritairement, si vous voulez profiter de toutes leurs qualités).

* Bien qu’on puisse la trouver et en profiter presque toute l’année, c’est au printemps qu’elle est au maximum de son potentiel nutritif et thérapeutique.

Beaucoup de propriétaires d’un jardin en ce printemps se désespèrent de voir leurs espaces verts envahis par tous ces pompons jaunes et s’acharnent à s’en débarrasser… quel dommage ! C’est un cadeau du ciel, qui pourrait être cueilli avec reconnaissance et gratitude, en le congelant par exemple pour des jours pauvres en verdures (haché, mixé, en feuilles pour de futures soupes ou smoothies, sous forme de pesto en petites portions : les possibilités sont infinies). Les humains semblent avoir utilisé le pissenlit bio comme nourriture depuis au moins aussi loin que remonte notre histoire écrite.

La racine de pissenlit bio ou dent de lion bio en gélules pour le traitement naturel du cancer
La racine de pissenlit bio ou dent de lion bio en gélules pour le traitement naturel du cancer

Le pissenlit bio est utilisé pour le traitement des douleurs musculaires, la perte d’appétit, les maux d’estomac, les gaz intestinaux, les calculs biliaires, les douleurs articulaires, l’eczéma, les bleus… Il augmente aussi la production d’urine et est utile comme laxatif pour augmenter le péristaltisme. Excusez du peu !

Certaines personnes encore utilisent le pissenlit bio pour traiter les infections, particulièrement les infections virales et même le cancer. Il est aussi utilisé comme tonique de la peau, du sang et de la digestion.

Outre les utilisations culinaires indiquées ci-dessus (et les suggestions que vous trouverez ci-après), il est aussi possible d’utiliser la racine, les fleurs et leurs tiges pour faire une infusion de santé. Quelle que soit la façon de l’utiliser ce trésor nutritionnel mérite tout notre intérêt.

Nutrition

Pour ceux qui recherche le calcium dans les végétaux, quand ils ont renoncé aux produits laitiers, sachez que si l’on en croit ce site (mais il n’est pas le seul à donner approximativement ces chiffres) :

1 tasse de lait (25 cl), soit envir. 200 gr, fournit 300 mg de calcium
1 tasse de feuilles de pissenlit bio cru (25 cl), soit envir. 30 gr, fournit 80 mg de calcium
On peut voir qu’à poids égal, le pissenlit bio fournit plus de calcium que le lait… mais surtout ce calcium-là bénéficie d’une bien meilleure bio-disponibilité pour notre corps que celui du lait animal !

D’après ce site, une tasse (30 gr) de pissenlit bio contient :

25 calories
42 mg de sodium
218 mg de potassium
5 gr d’hydrates de carbone
7 % de fibres
535 % de vitamine K
111 % de vitamine A
32 % de vitamine C
5 % de vitamine B6
10 % de calcium
9 % de fer
5 % de magnésium

Bénéfices reconnus

Protection des os – Le calcium est le minéral le plus abondant dans le corps et les pissenlits bio peuvent fournir 10% des besoins quotidiens. Le calcium est stocké dans la structure des os et des dents. Il est utilisé pour la transmission nerveuse, la coagulation, la sécrétion hormonale et la contraction musculaire. En buvant de l’infusion de pissenlit bio, en mangeant ou en buvant les feuilles, vous pouvez facilement éviter les caries dentaires, les tensions musculaires, l’hypertension et la déficience en calcium.

Richesse en vitamine K

– Cette vitamine est une vitamine liposoluble qui joue un rôle important dans la santé des os et du cœur, et pouvez-vous croire que les pissenlits bio contiennent plus de 50% de votre besoin quotidien ? Cela rend les pissenlits excellents pour la prévention des déficiences en vitamine K. C’est la vitamine principale impliquée dans la minéralisation des os et la coagulation du sang.
En fait la vitamine K construit les os mieux que le calcium ! Et elle aide à maintenir le fonctionnement du cerveau ainsi qu’un métabolisme sain. Il y a des preuves croissantes que la vitamine K peut améliorer la santé des os et réduire le risque de fractures, particulièrement chez les femmes post-ménopausées qui ont un risque d’ostéoporose.
La vitamine K aide aussi dans les saignements menstruels en raison de ses capacités en ce qui concerne la coagulation. Récemment, elle a également attiré l’attention pour ses propriétés anti-cancer.
La vitamine K a démontré son efficacité comme traitement naturel du cancer, y compris pour réduire le risques de cancers de la prostate, du côlon, de l’estomac, du nez et de la bouche. Une étude menée en 2014, publiée dans le Journal of Nutrition, qui a inclut 7.000 participants, a trouvé que la vitamine K a le pouvoir de réduire significativement le risque de mortalité cardiovasculaire ou due au cancer.

Acheter sur la boutique Biologiquement.com de la racine de pissenlit bio ou dent de lion bio en gélules pour le traitement naturel du cancer
Acheter sur la boutique Biologiquement.com de la racine de pissenlit bio ou dent de lion bio en gélules pour le traitement naturel du cancer

Nettoyage du foie

– Le rôle de notre foie est de produire de la bile, qui aide les enzymes dans le corps à décomposer les graisses en acides gras, et de filtrer et détoxifier notre sang. Le foie a aussi la remarquable capacité à décomposer et à stocker les acides aminés, à synthétiser et à métaboliser les graisses et le cholestérol, à stocker le glucose et à réguler nos fonctions internes. Les vitamines et nutriments présents dans les pissenlits bio aident à nettoyer nos foies et à leur permettre de fonctionner correctement. Les pissenlits bio aident notre système digestif à maintenir un flux correct de bile. L’infusion de pissenlit bio ainsi que ses feuilles sont de bons aliments riches en vitamine C qui aident à l’absorption des minéraux, à réduire l’inflammation et à prévenir le développement des maladies.

Lutte contre le diabète

– L’infusion de pissenlit bio et son jus aident contre le diabète en stimulant la production d’insuline par le pancréas et en gardant à leur minimum les niveaux de sucre sanguin. Si notre pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline, ou si nos cellules ne peuvent pas utiliser correctement l’insuline, le diabète survient. Parce que le glucose n’est pas correctement utilisé, il s’accumule dans le sang avec pour conséquence des niveaux élevés de glucose or de sucre. Pour combattre naturellement le diabète, l’infusion de pissenlit bio aide aussi le corps à éliminer les excès de sucre qu’il a stockés, parce qu’il est diurétique.

Lutte contre les infections de la peau

– La substance laiteuse que vous voyez quand vous coupez une tige de pissenlit bio est en fait excellente pour votre peau ! La sève d’une tige de pissenlit bio est hautement alcaline et possède des propriétés germicides, insecticides et fongicides. Vous pouvez aussi utiliser la sève pour soulager les démangeaisons ou irritations de l’eczéma, de la teigne, du psoriasis et autres infections dermatologiques.

Très riche en antioxydants

– Un autre intérêt important du pissenlit bio ce sont ses propriétés anti-oxydantes. Les antioxydants sont des substances qui aident à prévenir certain types de dommages cellulaires, particulièrement ceux qui sont causés par l’oxydation.
Le corps utilise des antioxydants pour lutter contre les dommages des radicaux libres, qui sont très dangereux pour les tissus corporels et sont liés au cancer et au vieillissement prématuré. Heureusement, boire des infusions de pissenlit bio aide le corps à éviter les dommages cellulaires des radicaux libres. En fait,, une étude menée en 2011 par le Department of Chemistry and Biochemistry à l’Université de Windsor au Canada a trouvé que l’extrait de racine de pissenlit bio était efficace pour tuer différents cancers comme conséquence de ses capacités de lutte contre les radicaux libres.

Riche en fibres

– Le pissenlit bio et ses feuilles sont des aliments très riches en fibres, faisant de lui une aide bénéfique pour la digestion et pour la santé intestinale. Les fibres permettent l’avancée rapide des aliments à travers le système digestif, l’aidant ainsi à fonctionner au mieux. Les fibres travaillent en attirant les liquides du corps pour ajouter de la masse aux selles. Les régimes riches en fibres réduisent aussi le risque d’obésité, de maladie cardiaque et de diabète ; les fibres ont le pouvoir d’abaisser le risque de certains cancers, aident pour les diverticules et préviennent la maladie cardiaque, le syndrome de l’intestin irritable et les calculs rénaux. Quelques études montrent que les femmes souffrant du syndrome pré-menstruel ou celles qui sont ménopausées peuvent trouver un soulagement avec un régime riche en fibres (Probablement même aussi celles qui soufrent d’endométriose, cette pathologie nouvellement identifiée).

Bonne source de vitamine A

– La vitamine A joue un rôle critique dans le maintien d’une vision saine, d’un bon fonctionnement neurologique, d’une peau saine et plus. La vitamine A est un antioxydant, elle a donc le pouvoir de réduire l’inflammation en luttant contre les dommages des radicaux libres. Une simple tasse de feuilles de pissenlit bio contient plus de 100% des besoins quotidiens en vitamine A, donc vous pouvez lutter contre le vieillissement prématuré, les infections respiratoires et les problèmes de vision avec une simple tasse de pissenlit bio. La vitamine A fournit aussi un soutien immunitaire, promeut la santé de la peau et aide à prévenir le cancer. pour les femmes qui sont enceintes, avoir suffisamment de vitamine A est très important, particulièrement durant le 3ème trimestre. Une femme enceinte peut même souffrir de cécité nocturne si sa prise de vitamine A est insuffisante.

Utile comme diurétique

– La racine de pissenlit bio a un effet diurétique naturel, permettant à votre foie l’éliminer plus vite les toxines. Elle aide aussi à renforcer le système immunitaire, à équilibrer les taux de sucre sanguin, à soulager les brûlures d’estomac et à adoucir les problèmes de digestion. Parce que le pissenlit bio réduit l’acide urique et stimules la production d’urine, cela le rend bénéfique pour lutter contre les infections bactériennes dans le système digestif et les organes de reproduction.

Prévient les infections du système urinaire

– L’infusion de pissenlit bio peut prévenir les infections du système urinaire, aussi bien que les désordres de la vessie, les problèmes de reins et même les kystes sur les organes reproductifs.
Une composition spécifique de racine de pissenlit bio et d’extrait de feuilles d’une autre plante nommée « uva ursi » prise oralement aide à réduire le nombre d’infections urinaires chez les femmes. Dans cette composition, Uva ursi est utilisée parce qu’elle tue les bactéries et le pissenlit bio est utilisé pour sa capacité à augmenter le flux urinaire et à lutter contre l’infection.

Histoire et utilisation

Il y a plusieurs variétés de pissenlit bio, mais le pissenlit bio commun (que vous trouverez dans les petits chemins… mais aussi dans vos jardins, pelouses et entre les pavés), est connu scientifiquement sous le nom de Taraxacum Officinale. En terme d’histoire, on pense que la plante est apparue depuis environ 30 millions d’années en Eurasie.

Parmi les jardiniers, que ceux qui se plaignent de cette plante sauvage bien vivace, sachent qu’elle apporte des nutriments au sol de surface, aidant les plantes à racines peu profondes et ajoutant au terrain des minéraux et de l’azote. Elle attire aussi des insectes pollinisateurs et relâche du gaz éthylène qui aide les fruits à mûrir.

Si vous faites votre propre cueillette de pissenlits bio, assurez-vous de la faire sur des plantes qui n’ont pas été « arrosées » de pesticides ! Cueillez loin de toute source de pollution, choisissez de préférence des plantes jeunes et tendres, elles sont moins amères. Mais vous pouvez aussi peut-être vous en procurer chez votre maraîcher ou boutique locale.

Si vous envisagez d’utiliser les racines, creusez profond et retirez la totalité de la plante, qui a parfois plusieurs tiges. Nettoyez-les soigneusement sous l’eau et vous pouvez en faire des infusions ou les griller pour faire un « café ».

Acheter sur la boutique Biologiquement.com de la racine de pissenlit bio ou dent de lion bio en gélules pour le traitement naturel du cancer
Acheter sur la boutique Biologiquement.com de la racine de pissenlit bio ou dent de lion bio en gélules pour le traitement naturel du cancer

Vous pouvez conserver les pissenlits bio, bien nettoyés (en les enfermant dans une boîte ou un sachet plastique ou un tissu humide) jusqu’à une semaine au réfrigérateur.

Quelques suggestions de recettes :

Infusions de racines et/ou de feuilles, comme mentionné ci-dessus, pour tisanes ou « café » ;
gelée de fleurs (pour ceux qui ne refusent pas de manger « cuit » et… sucré !) comme la belle recette proposée par notre amie Christine ;
Salades, seules ou en mélange avec d’autres verdures ;
Pesto, comme ce pesto sauvage (utilisez-le peut-être en mélange avec une autre verdure plus douce, comme l’ortie ou le pourpier, ou l’épinard…) ;
Soupes, smoothies (ou encore ici), crus ou cuits ;
Sauces (comme dans cette recette où les orties peuvent être partiellement remplacées par des pissenlits), trempettes (en y ajoutant une purée d’oléagineux ou des graines préalablement trempées -puis déshydratées ou non, et mixées- et un assaisonnement de votre choix -n’oubliez pas d’ajouter du citron qui contrebalance bien la saveur amère) ;

Boutique Biologiquement.comLes bienfaits du pissenlit bio

  Posté par pissenlit       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Le pissenlit bio est une plante dont les bienfaits ont été découverts dès l’Antiquité, mais n’ont été démontrés qu’au XVIe siècle. Le pissenlit possède de nombreuses propriétés, entre autres celle d’être un dépuratif, un diurétique, une plante efficace contre les calculs biliaires et rénaux, utile contre l’inappétence ou certaines maladies de la peau.

Sommaire
Propriétés médicinales du pissenlit
Histoire de l’utilisation du pissenlit en phytothérapie
Description botanique du pissenlit
Composition du pissenlit :
Utilisation et posologie du pissenlit
Précautions d’emploi du pissenlit
Avis du médecin
La recherche sur le pissenlit
pissenlitNom scientifique : Taraxacum officinale

Noms communs : pissenlit, dent de lion, parfois liondent, ou encore salade de taupe

Nom anglais : dandelion

Classification botanique : famille des astéracées ou composées ( Asteraceae ou Compositae )

Formes et préparations : soupes, décoctions, tisanes, gélules, capsules, salades, extraits (secs ou fluides) et infusions

Acheter de la racine de pissenlit bio en gélules pour le traitement naturel du cancer par les plantes
Acheter de la racine de pissenlit bio en gélules pour le traitement naturel du cancer par les plantes

Propriétés médicinales du pissenlit bio

UTILISATION INTERNE DU PISSENLIT Bio

Stimule et apaise le foie : le pissenlit bio est utile contre les problèmes de foie, contre l’engorgement du foie et les soucis de vésicule biliaire.
Vertus dépuratives : agit en cas de constipation, de digestion difficile, d’excès de cholestérol ou même en cas d’inappétence.
Prévient les problèmes rénaux : insuffisance urinaire ou hépatique, troubles biliaires.

UTILISATION EXTERNE DU PISSENLIT BIO

Lutte contre les manifestations cutanées : dermatose, maladies de la peau. Combat les peaux affectées et abîmées : cors, poireaux, verrues.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

Effets positifs du pissenlit bio sur les systèmes digestif et hépatobiliaire. En effet, les feuilles de pissenlit bio sont réputées pour renfermer des minéraux et des vitamines en grandes quantités. Elles permettent également de traiter l’inappétence, les troubles de l’estomac ou urinaires.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Contre les troubles digestifs, le pissenlit bio peut aussi agir comme un anti-inflammatoire. Il a donc une fonction hépatique. Le pissenlit bio possède une autre vertu thérapeutique : l’effet diurétique, c’est-à-dire qu’il permet de traiter l’ hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou, plus rarement, l’hyperkaliémie (qui correspond à un excès de potassium dans le plasma sanguin). Stimulation enzymatique du foie et des reins.

Histoire de l’utilisation du pissenlit bio en phytothérapie

L’utilisation du pissenlit comme plante médicinale trouve ses origines dans l’Antiquité grecque. Cependant, les premières véritables utilisations du pissenlit remontent au XVIe siècle, durant lequel les médecins l’utilisaient pour soigner les maladies du rein. Le pissenlit bio a ensuite été employé pour soigner les troubles de la vésicule biliaire, pour faire baisser la fièvre, lutter contre la rétention d’eau, les rhumatismes ou les problèmes de peau. Le pissenlit bio a été introduit par le Dr Leclerc en ce qui concerne ses bienfaits sur le foie et les voies biliaires. Il faut savoir qu’en Chine cette plante était même vue comme un remède pour soulager les patients atteints de cancers ou d’hépatites.

Description botanique du pissenlit

Le pissenlit est une plante à tige creuse, qui comporte un capitule solitaire plat et de couleur jaune : ce sont là ses fleurs, qui sont ligulées. Cette couleur toute particulière est visible de mai à novembre, lorsque le capitule est fleuri et donc prêt à être récolté. C’est une plante herbacée particulièrement vivace, avec une souche épaisse et une racine qui peut descendre jusqu’à 50 cm dans le sol. Ses feuilles, très appréciées pour les préparations, sont disposées en rosettes et réparties de façon inégale, en triangle. C’est une plante que l’on rencontre tout au long de l’année, notamment dans les champs et les prairies, mais aussi dans les endroits humides.

La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes
La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes

Composition du pissenlit bio :

PARTIES UTILISÉES

En phytothérapie, on utilise principalement la racine (pour ses vertus cholagogues) et les feuilles (pour leurs propriétés cholérétiques).

PRINCIPES ACTIFS

Les principes actifs du pissenlit bio sont la taraxine, les terpènes, les flavonoïdes (lutéoloside, cosmosioside, lutéoline-rutinoside), les phytostérols. Le pissenlit bio se compose aussi de stérols et d’acides phénoliques.

Utilisation et posologie du pissenlit bio

Les feuilles et les racines de pissenlits bio ont des bienfaits respectifs, mais des propriétés autres si les deux parties de la plante sont associées (ce qui aura pour effet de traiter non seulement les reins, mais aussi le foie). On recommande cependant de ne pas prendre au-delà de la dose quotidienne, qui est de 30 g pour les feuilles et 15 g pour les racines.

– En utilisant seulement les feuilles de pissenlit bio, il est possible de faire une infusion (4 à 10 grammes de feuilles dans 150 ml d’eau, jusqu’à trois fois par jour) ou bien une teinture de feuilles de pissenlit bio (2 à 5 ml trois fois par jour). En extrait liquide ou en jus, on conseillera l’équivalent d’une ou deux cuillères à soupe trois fois par jour.

– Pour les racines, il est possible de les prendre en décoction, en extrait ou bien en teinture. L’extrait peut se prendre en comprimé ou bien en capsule : 750 à 1250 mg trois fois par jour. En décoction, la préparation est simple : faire bouillir de 3 à 5 g de racines dans une tasse ou un bol, pendant une dizaine de minutes, à renouveler trois fois par jour.

Précautions d’emploi du pissenlit bio

Le pissenlit bio ne possède pas de précautions d’emploi particulières, sauf en cas de calculs biliaires, où il est préférable de rencontrer un médecin au préalable. D’autre part, il est conseillé de ne pas utiliser le pissenlit bio en cure continue tout au long de l’année, mais plutôt d’en effectuer une de quelques jours ou semaines lors des changements de saisons.

CONTRE-INDICATIONS

En cas de grossesse, d’allaitement, de maladie cardiaque ou rénale, ce genre de cure n’est pas à envisager. Par ailleurs, toutes les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (comme la marguerite) doivent consulter un médecin au préalable. Aucune autre toxicité particulière n’est attribuée au pissenlit bio.

EFFETS INDÉSIRABLES

L’usage du pissenlit bio peut provoquer des allergies cutanées, à cause du latex de la tige, mais cela reste très peu répandu. De même, il peut provoquer des effets secondaires : brûlures d’estomac, nausées, mais ce sont des cas rares et isolés.

INTERACTIONS AVEC DES PLANTES MÉDICINALES OU DES COMPLÉMENTS

En mélangeant le pissenlit bio à la piloselle et à des queues de cerise, on obtient une préparation idéale pour soigner la rétention d’eau. Pour soigner les calculs urinaires, le mélange pissenlit bio et orthosiphon est un choix excellent. Pour une simple cure détox, une préparation à base de pissenlit bio, de radis noir et de sureau fera tout à fait l’affaire. Enfin, il peut être intéressant de combiner le pissenlit bio, qui a des vertus diurétiques avérées, avec d’autres plantes ayant les mêmes vertus.

INTERACTIONS AVEC DES MÉDICAMENTS

Comme pour les plantes médicinales, allier le pissenlit bio et des médicaments diurétiques peut optimiser les résultats.

La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes
La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes

Avis du médecin

DES BIENFAITS RECONNUS

Quelle que soit la préparation choisie, le pissenlit bio possède des vertus médicinales dans les indications préconisées. Cette plante est aussi bien favorable à la digestion qu’à l’apparence extérieure (effet antioxydant), elle a des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques. De plus, le pissenlit bio, au-delà de toutes les préparations thérapeutiques possibles, se mange aussi en salade.

AVERTISSEMENT

Attention cependant, le pissenlit bio n’est pas à consommer sans modération ou à la légère. Pour toutes les personnes allergiques à cette famille de plantes (astéracées), toutes les personnes sous traitement anticoagulant ou souffrant d’une maladie de la vésicule biliaire ou d’une maladie cardiaque, il est fortement déconseillé d’en boire ou d’en manger. Bien suivre également les doses indiquées, les dosages journaliers ne devant pas être dépassés.

La recherche sur le pissenlit bio

Les recherches portent essentiellement sur les propriétés de cette plante : la Commission E, une communauté scientifique allemande, et l’European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) ont notamment reconnu ses vertus. Actuellement, des expériences sont faites pour démontrer les bienfaits anticancer, antidiabète ou encore antioxydant de ses composantes.

Le pissenlit bio est par ailleurs inscrit et reconnu dans de nombreuses pharmacopées officielles dans le monde, et même aux Etats-Unis.

Boutique Biologiquement.comLE PISSENLIT BIO (TARAXACUM OFFICINALE)

  Posté par pissenlit       Laisser un commentaire
[Total : 9    Moyenne : 4/5]

Noms communs : Pissenlit, Liondent, Groin de porc, Laitue de chien, Couronne de moine, Salade de taupe

Nom latin : Taracaxum officinale

Famille : Astéracées

Constituants : le pissenlit biologique contient :

Des composants amers (sesquiterpènes lactones) ;
Des triterpènes (composant résineux) ;
Des acides phénoliques (agissent comme antioxydants) ;
Des phytostérols (lipides similaires au cholestérol) ;
Des minéraux (du potassium en particulier – jusqu’à 4,5% dans la feuille) ;
Dans la racine : de l’inuline, surtout en automne ;
Dans la racine : du fructose, surtout au printemps ;
Dans la feuille : des flavonoïdes et des vitamines.
Germination, culture et entretien

Pour plus d’informations sur la germination et la culture du pissenlit bio, ainsi que pour acheter mes graines, veuillez cliquer sur l’image ci-dessous.

Acheter des racines de pisselit bio sur la boutique bio en ligne www.biologiquement.com

Description

Les botanistes m’excuseront, je m’apprête à grandement simplifier le monde complexe du pissenlit bio. Car au cas où vous ne le sauriez pas, il existe plus de 1,200 espèces et sous-espèces en Europe (sans parler du reste du monde).

Nous allons donc nous concentrer sur la grande famille du «dent de lion», facilement reconnaissable par les traits que je vais décrire. Et si cette vulgarisation inclut cent ou mille sous-individus, qu’importe. Car les propriétés médicinales seront les mêmes d’une sous-espèce à l’autre.

La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes
La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes

Le pissenlit bio est une plante vivace et non une annuelle comme certains le pensent. La partie aérienne de la plante reste ou disparait selon les températures en hiver, et l’énergie de la plante repart vers les racines. Lorsque la partie aérienne meurt, la plante donne naissance à une nouvelle rosette de feuilles à la fin de l’hiver ou au début du printemps.

Le pissenlit bio pousse dans les endroits suivants : à peu près partout. Dans les champs cultivés, les champs en friche, sur le bord des routes, aux abords des maisons. Certaines plantes médicinales sont dures à trouver. Pour le pissenlit, c’est plutôt l’inverse, l’éviter serait bien trop compliqué. Et c’est tant mieux, car comme nous le verrons plus bas, c’est une pharmacie à lui seul.

Le pissenlit bio est très variable en taille, en fonction de l’environnement dans lequel il pousse. Au plus le sol sera riche, au plus sa masse aérienne sera importante. La forme des feuilles varie grandement elle aussi, et est plus ou moins découpée et dentée.

Pour être sur de bien identifier le pissenlit bio «traditionnel», nous nous concentrerons sur la feuille divisée qui se termine en pointe de flèche comme montré sur l’image ci-dessous.

La base des feuilles est souvent blanche, puis la tige devient rougeâtre puis verte.

La tige florale est un tube creux qui laisse s’écouler un latex (lait blanc) lorsqu’on la casse. Ce que l’on appelle la fleur (le pompon jaune) est en fait un capitule constitué de petites fleurs jaunes.

Il n’y a qu’un seul capitule par tige florale. La fleur et très mellifère et attire une multitude d’abeilles. Les fleurs n’ont pas besoin d’être fécondées pour produire les graines.

Lorsque les fleurs deviennent matures, elles se referment pour ensuite se rouvrir et laisser échapper les petits parachutes portant la graine.

Il suffira d’un souffle pour disséminer les graines et assurer la propagation de l’espèce.

La racine est constituée d’une carotte centrale assez charnue d’où se détachent plusieurs racines beaucoup plus fines. La racine est elle aussi laiteuse si on la casse. Elle est de couleur brune pour sa couche externe et blanche à l’intérieur (il suffit de gratter la couche brune avec l’ongle pour voir apparaitre la couleur blanche).

Comme nous le verrons par la suite, la feuille et la racine sont toutes deux médicinales.

Tempérament

Refroidissant
Asséchant
Goût

Amer
Légèrement salé
Racine : une douceur discrète
Racine : huileux
L’aspect amer de la plante va refroidir les conditions et les tempéraments enflammés. Ce point là est particulièrement mis en avant dans la médecine Chinoise, qui utilise le pissenlit pour contrer la chaleur et le feu interne (voir plus bas).

Acheter de la racine de pissenlit bio en gélules pour le traitement naturel du cancer par les plantes
Acheter de la racine de pissenlit bio en gélules pour le traitement naturel du cancer par les plantes

L’aspect amer va aussi stimuler un système digestif qui tourne au ralenti. L’aspect amer/diurétique la rend asséchante. Comme nous le verrons, la feuille est particulièrement asséchante de par son aspect diurétique.

Propriétés Médicinales du Pissenlit bio

Dépuration

Le pissenlit est principalement connu comme plante dépurative, et ceci depuis des millénaires. Si l’on combine efficacité, accessibilité et abondance en nature, aucune autre plante n’arrive à l’égaler. C’est la racine qui sera employée dans ce contexte.

J’ai longuement parlé de la cure dépurative dans l’article à ce sujet. Elle est non seulement toujours d’actualité, elle est aussi un outil indispensable pour les personnes qui veulent faire de la prévention de maladies. Les organes d’élimination de l’homme moderne sont constamment sollicités. Lorsque petits excès et engorgements amènent à des problèmes d’encrassage (un terme de Jean Seignalet), le pissenlit bio peut faciliter l’évacuation des déchets en «ouvrant» les canaux d’élimination.

Cazin nous dit qu’il l’utilise «en décoction dans les vices de sécrétion de la bile ; dans l’ictère essentiel ou symptomatique, et surtout dans les engorgements hépatiques ou spléniques qui suivent les fièvres intermittentes». Le terme ictère signifie jaunisse. On notera l’expression «vices de sécrétions de la bile», dénotant une faiblesse hépatobiliaire. Cette faiblesse se retrouve chez beaucoup d’individus aujourd’hui d’une manière constitutionnelle, et s’exprime souvent par des difficultés à digérer tout ce qui est gras. En effet, on se souviendra que la bile émulsifie les lipides afin d’augmenter leur surface de contact pour que les lipases puissent intervenir d’une manière efficace.

Plus tard, Leclerc confirme ces propriétés : «L’observation clinique m’a mis à même de constater que le pissenlit bio possède réellement la propriété de favoriser le cours de la bile ; en le prescrivant à des malades atteints d’angiocholite chronique, de congestion du foie, de cholélithiase, j’ai vu s’atténuer les crises douloureuses et s’amender les symptômes d’insuffisance hépatique».

Les études récentes nous montrent que le pissenlit bio non seulement augmente l’activité du foie, mais il le protège aussi grâce à ses propriétés antioxydantes. Il peut donc être utilisé pour protéger un foie qui souffre (noté au travers de taux d’ALAT trop élevés par exemple).

Le pissenlit bio est connu comme «nettoyeur du sang». Cette vieille notion de «charge sanguine» peut être comprise par tous. De nombreux déchets sont véhiculés en circulation sanguine et doivent être éliminés rapidement par le foie. Lorsque le foie tourne au ralenti, le sang devient «sale». Le pissenlit bio, en activant le métabolisme de ces déchets au niveau du foie, peut nettoyer le sang.

«Le pissenlit bio essore l’éponge hépatique et rince le filtre rénal»
Henry Leclerc
Cette notion s’applique à de nombreux déséquilibres de santé. Chez les allergiques par exemple, le foie doit se débarrasser des complexes immuns. Dans les douleurs articulaires liées à un excès d’acide urique, le foie et les reins doivent se débarrasser de cette substance problématique.

Lorsque les organes de nettoyages fonctionnent mieux, on arrive à s’imaginer comment d’autres processus physiologiques arrivent à en bénéficier. Le système immunitaire peut être plus efficace(3). La personne peut se sentir moins fatiguée.

La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes
La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes

De plus, tout ceci ne semble être qu’une vue partielle, en surface. Weiss(7) explique que «tous ces effets ne sont que des aspects partiels de l’effet général de la plante sur l’activité céllulaire». Le pissenlit bio agirait donc au coeur même de la cellule, ce qui nous amène à la section «anti-cancer» que vous trouverez plus bas.

Salade de pissenlit bio :

Salade de pissenlit bio
A la sortie de l’hiver, les rosettes des jeunes pissenlits bio sont tendres. La salade de pissenlit bio est une tradition dépurative ancestrale que je suis depuis plusieurs années. Voici une façon de les préparer, à la Provençale :

Ramassez la rosette entière avec un tout petit morceau de la racine. Ceci permet d’obtenir l’effet hépatique de la racine et l’effet diurétique de la feuille. De plus, la racine donne du croustillant à la salade (et de l’amer aussi). N’en coupez qu’un tout petit bout près de la rosette afin que la plante puisse se régénérer ;
Lavez vos pissenlits bio plusieurs fois ;
Préparez une vinaigrette à base d’huile d’olive, de vinaigre de vin et de moutarde. Ne soyez pas avare sur la quantité ;
Rajoutez de l’ail écrasé ;
Rajoutez quelques anchois écrasés ;
Mélangez le tout.
Le sel des anchois va légèrement s’opposer à l’effet diurétique afin d’éviter une urination trop abondante. L’huile d’olive, la moutarde et l’ail sont «réchauffants» et vont équilibrer la froideur de la plante. Nous rentrons ici dans la phytothérapie énergétique, et nous tentons d’équilibrer les énergies pour cette préparation qui doit rester nourrissante avant tout.

Digestive

Le pissenlit bio peut être utilisé comme digestif amer. On le prendra avant les repas afin de stimuler la sécrétion des sucs gastriques (au niveau de l’estomac, de la vésicule biliaire et du pancréas) et la tonicité des muscles lisses digestifs lorsque nécessaire.

Cazin explique qu’il est efficace «pour relever les forces digestives et rétablir les sécrétions». On peut l’utiliser chez la personne manquant d’appétit après une longue maladie par exemple. Culpeper(10) parle de pissenlit bio dans les cas de cachexie, affaiblissement profond de l’organisme lié à une dénutrition importante.

La racine de pissenlit bio peut corriger les problèmes de constipation chronique en augmentant le débit de bile, notre laxatif naturel. La racine de pissenlit bio n’est pour moi pas aussi efficace que la racine de patience crépue pour la constipation, mais elle est par contre mieux tolérée sur le long terme. Chez l’enfant constipé, le pissenlit est mieux toléré que la patience crépue qui peut être trop irritante pour les muqueuses intestinales.

Nous n’avons pas parlé du pancréas, mais les observations cliniques pointent vers une action positive du pissenlit sur la glycémie sanguine.

Fournier, en utilisant les termes de Ripperger, nous donne un beau résumé des propriétés digestives de la plante : «Le pissenlit bio est un exemple de l’harmonieuse pluralité d’action des remèdes végétaux, qui […] concourent dans leur complexité à l’alternance harmonisée qu’exige l’ensemble de l’appareil digestif comme récepteur, transformateur, puis distributeur des substances alimentaires et en fin de compte, dont a besoin tout l’organisme pour son parfait fonctionnement».

Je simplifie : le pissenlit bio agit un peu comme chef d’orchestre de tous les organes digestifs.

Diurétique

Comme son nom l’indique, le pissenlit bio augmente la diurèse et ceci de manière notable. Et notez que c’est la feuille qui a une affinité particulière pour les reins, plus que la racine.

On l’utilise donc dans les cas de rétention d’eau et oedèmes. Si vous vous sentez gonflé et que vous suspectez une rétention d’eau, la feuille de pissenlit bio pourra valider cette hypothèse. Faites-en une cure pendant une semaine. Si vous perdez arrivez à perdre un peu de poids, vous n’avez hélas pas maigri d’une manière miraculeuse. Vous avez plutôt “pissé” une partie de votre eau (pardonnez l’expression).

Cazin parle «d’hydropisie de poitrine» (ancien terme pour l’oedème) chez un patient : «l’usage du suc de pissenlit bio le soulagea beaucoup en excitant la sécrétion urinaire. Itard a vu une anarsaque assez considérable se dissiper au bout de trois semaines par l’usage de ce suc. Hanin a eu aussi de fréquentes occasions d’observer les bons effets du pissenlit bio dans les hydropisies» (anarsaque = syndrome œdémateux généralisé).

Weiss la recommande chez la personne âgée, «elle encourage l’excrétion rénale et l’élimination des substances qui ont tendance à se déposer dans le corps» de ces personnes. Le pissenlit bio est aussi indiqué «pour contrer la tendance à développer des calculs».

Vous pouvez l’utiliser dans la gestion de l’hypertension essentielle, lorsque la pression systolique ne dépasse pas les 15 à 16.

Elle est aussi utile chez la femme dans la gestion de la rétention d’eau prémenstruelle. Dans ce contexte, mélangez racine et feuille. La feuille agira comme diurétique, la racine activera le foie, organe essentiel dans la gestion des problèmes hormonaux (le foie recycle le trop plein d’hormones).

Douleurs articulaires

Comme mentionné plus haut, un problème d’élimination peut être la cause de douleurs articulaires. C’est Weiss(7) qui en parle le mieux dans ce contexte : «L’utilisation du pissenlit bio pour le traitement des maladies dégénératives des articulations est beaucoup plus importante. Le processus arthritique est l’indication primaire pour Taraxacum. La plante a été utilisée avec beaucoup de succès dans les traitements préventifs».

Notez ici qu’on envisage le pissenlit bio lorsque les douleurs articulaires sont accompagnées de difficultés d’élimination (qui peuvent être dues à des causes constitutionnelles – le foie et les reins ont toujours été «paresseux» par exemple).

La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes
La racine de pissenlit bio pour le traitement naturel du cancer par les plantes

Anti-cancer

Siyaram Pandey, un chercheur à l’université de Windsor au Canada, étudie le pouvoir anti-cancer de la racine de pissenlit bio depuis plus de 3 ans. Il fut d’abord approché par le docteur Caroline Hamm, une oncologiste curieuse de comprendre pourquoi certains de ses patients buvant de l’infusion de pissenlit bio semblaient se rétablir mieux que les autres.

«Pour être honnête avec vous, j’étais très pessimiste au début» raconte Pandey lors d’un entretien avec CBC News. «Cela pouvait être une coincidence».

Coincidence ? Point du tout.

Les équipes de Pandey démontrèrent que la racine de pissenlit bio force les cellules cancéreuses les plus agressives à se suicider (un processus appelé l’apoptose), le tout dans le contexte de la leucémie myélo-monocytaire.

«C’était surprenant, mais pas aussi surprenant que de constater que le pissenlit bio était bénin pour les cellules normales» nous dit Pandey.

Michael Tierra, phytothérapeute américain très apprécié et fondateur de la East West School of Planetary Herbology, explique dans un article sur taraxacum et arctium : «J’ai étudié littéralement des centaines de plantes du monde entier, et en prenant en compte le coût, la disponibilité, le goût (à ne pas négliger car les gens souffrant de maladies chroniques comme le cancer doivent prendre leurs plantes au moins trois fois par jour pendant des mois) – il n’y a probablement aucune plante anti-cancer sur cette planète aussi simple et puissante que le pissenlit bio et la bardane» (nous parlerons de la bardane dans un futur article).

Tierra rajoute : «Ceci ne veut pas dire que le pissenlit bio et la bardane garantissent un traitement du cancer. La même affirmation ne peut être dite au sujet des traitements médicaux conventionnels. Ceci veut simplement dire que ces plantes sont capables d’optimiser les processus physiologiques nécessaires pour détruire les cellules cancéreuses et prévenir leur prolifération».

Il est évident que tout ceci ne doit être entrepris qu’en complémentarité d’un accompagnement médical adéquat (et avec l’accord de l’oncologue).

Chaleur interne

Matthew Wood(8) nous donne des indications spécifiques liées à la médecine énergétique.

Il l’indique lorsque la chaleur descend profondément dans les tissus, épaississant les fluides et ralentissant le drainage des tissus. Ceci entraîne une inflammation des tissus profonds, ce qui peut infecter les muscles et les os. Le pissenlit bio va refroidir l’excès de chaleur et disperser les fluides épaissis. Culpeper d’ailleurs, dans son fameux ouvrage datant de 1652(10), nous disait déjà que le pissenlit bio a des qualités d’ouverture et de nettoyage des passages.

Wood utilise la langue pour déterminer si le pissenlit est nécessaire : la langue est «géographique», semble être ulcérée par endroits, avec des taches plus foncées et plus claires, et laissant entrevoir des points rouges et sensibles (une observation documentée par les homéopathes, Boericke en particulier). Cette cartographie peut parfois être observée au sommet ou sur la pointe de la langue, parfois sur les cotés.

Wood explique qu’«après avoir donné du pissenlit bio, la langue passe en général du rouge foncé au rose foncé, indiquant que la chaleur a été libérée des profondeurs, mais qu’une sensibilité à la chaleur persiste». Il a utilisé le pissenlit bio avec succès dans des cas de trouble maniaco-dépressif accompagné de langue géographique.

La médecine Chinoise parle aussi de taraxacum (T. mongolicum) pour «clarifier la chaleur toxique» entrainant abcès (du sein, du poumon, appendicite), douleurs et gonflements. Le point commun étant une chaleur et inflammation (le pissenlit bio étant de nature refroidissante) ainsi que du liquide épaissi et bloqué (le pissenlit bio étant diurétique et relâchant les fluides). On constate par exemple qu’une otite séreuse correspond à cette situation.

Sa capacité à éliminer non seulement la chaleur mais aussi la toxicité au niveau profond nous ramène à la detoxification cellulaire, les «pathologies d’encrassage» de Seignalet, et la propriété anti-cancer exposée ci-dessus.

Les études récentes(9) confirment un effet anti-inflammatoire au niveau cellulaire. Tout se recoupe…

Sphère émotionnelle

L’élixir floral de fleur de pissenlit bio apporte des propriétés intéressantes. On l’utilise pour la personne de type A, constamment en mouvement, constamment au travail, mettant la barre très haut.

La personalité pissenlit bio est souvent l’entrepreneur qui connait seulement deux états : ON ou OFF. Le problème étant l’épuisement dû au stress chronique (le «burnout»). La personne abuse de sa résistance physique et n’arrive pas à s’écouter.

L’élixir va aider cette personne à écouter ses besoins corporels, à ralentir, à retrouver un équilibre. Il agit parfois sur les tensions musculaires provoquées par ce stress constant (un stress très souvent positif, mais qui néanmoins use la machine).

Là encore, tout se recoupe – on retrouve la personnalité Pita de médecine ayurvédique, caractérisée par le chaud et le feu, avec un pissenlit bio qui s’avère refroidissant et calmant. On pensera aussi à lui pour les caractères susceptibles et irascibles avec colères explosives et rougeur/chaleur à la tête – la montée du feu du foie de la médecine chinoise. On revient au foie, on boucle la boucle..

Indications diverses

Le suc de la racine peut être utilisé pour brûler les verrues plantaires ;
Contrindications et précautions

Le pissenlit bio est mal adapté à la personne fine, frêle et ayant tendance à avoir souvent froid ;
Vu son effet diurétique, elle aggrave les problèmes de peau et muqueuse trop sèche ;
Elle est contrindiquée chez la personne faisant de l’hypotension ;
Vu l’effet marqué de la plante sur le foie, il peut y avoir interaction avec certaines classes de médicaments.
Utilisation

Les feuilles sont utilisées pour leur effet diurétique. La racine est utilisée pour son action sur le foie et au niveau cellulaire.

L’infusion des feuilles est beaucoup plus amère que la décoction des racines.

La plante est très facile à ramasser ou à trouver en herboristerie.

Teinture des feuilles séchées : au taux de 1:5 (100 g de plante pour 500 ml d’alcool) dans de l’alcool à 40° à 50°. Prendre 40 à 60 gouttes de 2 à 3 fois par jour selon la personne et la condition ;
Teinture des racines séchées : au taux de 1:5 (100 g de plante pour 500 ml d’alcool) dans de l’alcool à 50°. Sinon, utilisez la méthode de teinture de plante « quasi-fraîche » expliquée dans mon article sur les teintures mères. Même dosage ;
Infusion des feuilles : prendre une petite tasse 2 à 3 fois par jour ;
Décoction des racines : prendre une petite tasse 2 à 3 fois par jour ;
Racine pulvérisée (style médecine chinoise) : de 10g à 30g de poudre ;
Suc de racine fraiche : 1 à 2 cuillères à soupe par jour(5).
Leclerc(5) donne la recette suivante pour stabiliser le suc de racine fraiche :

Suc de racines fraiches de pissenlit bio : 100g
Alcool à 90° : 18g
Glycérine : 15g
Eau : 17g
Cueillette et séchage

La feuille se ramasse au besoin tout au long de l’année, bien qu’elle soit plus tendre à la sortie de l’hiver pour les salades.

La racine se ramasse idéalement à l’automne lorsque l’énergie repart vers les racines. Mais l’herboristerie pratique nous dit ceci : on ramasse au besoin. J’ai ramassé la racine à tout moment de l’année, et les effets sont tout aussi satisfaisants.

La racine se présente sous la forme d’une carotte, il faut donc faire attention à ne pas la casser ou en laisser des morceaux dans le sol. L’idéal est de ramasser après une pluie, ou de déverser un arrosoir sur la plante, laisser pénétrer puis déraciner à la bêche.

Coupez les feuilles à l’aide d’un sécateur à la base de la partie blanche (en dessous du rouge).

Nettoyez et stockez la racine entière afin de miniminer la surface de contact avec l’air. La découpe pour la décoction ou la teinture, ou la pulvérisation se fait au dernier moment.

Stockez les feuilles entières. Pas besoin de les découper pour préparer la teinture mère de feuille, ou une infusion des feuilles.

Le stockage se fait dans des bocaux hermétiques, ou dans des sacs en papier gardés dans une pièce sombre, fraiche et sèche. La plante se garde assez longtemps sans perdre ses propriétés.